Enfin l’été et un peu plus de temps pour faire les expos ? Voici quelques suggestions de « chez nous » et pour tous les goûts. Portraits, passé historique, événements et questionnements artistiques.

 

Pauses expos

 

Awsa-Be s'expose

La portraitiste réputée Nora Noor propose cet été deux séries de portraits de femmes issues de l’immigration qui se sont réalisées professionnellement dans le domaine des  arts et de la culture. Les images inédites de « Femmes de plumes et d’action » et « Décloisonnement » forment un regard fort, cohérent et interpelant au service de la légitime ambition féminine. Ce résultat d'un an de travail photo mené par la photographe a été mené en partenariat avec l’AWSA (Arab Women’s Solidarity Association), association féministe, laïque et mixte qui milite pour la promotion des droits des femmes originaires du monde arabe. 

 

Du 09 juillet au 31 août 2019. Gratuit.

PointCulture Bruxelles

Rue Royale, 145

1000  Bruxelles -  Belgique

https://www.pointculture.be/agenda/evenements/awsa/

 

 

 

Splendide isolement

Ce 21 juillet, il y aura 50 ans que la capsule Apollo 11 se posait sur la Lune pour qu’un premier homme (Neil Armstrong) y imprime ses premiers pas… et qu’on y fasse pour la première fois des photos. C’est dans le matériau visuel extraordinaire autour de cet événement extraordinaire qu’ont été piochés les 85 tirages d’époque de la NASA constituant l’expo « Splendide isolement ». Des images issues de la collection Bruno Vermeersch qui témoignent d’un des moments les plus emblématiques de l’histoire humaine, imprimé depuis dans les esprits, par la télévision et au-delà par la photo croisant l’historique, le scientifique et l’esthétique. 

 

Jusqu’au 22 septembre 2019. Gratuit

Musée de la photographie

Avenue Paul Pastur, 11

6032  Mont-sur-Marchienne  - Hainaut - Belgique

 

http://www.museephoto.be/actuelles.html

 

 

Le Tour de Jef Geys 

Retour également en 1969 mais cette fois, bien sur Terre et son bitume avalé par les coureurs du premier Tour de France que remporta Eddy Merckx. Entre caravane et public, le regretté (disparu en 2018) et réputé photographe belge Jef Geys a immortalisé la course… à sa façon. Bien particulière et décalée. Plus comme un anthropologue qu’un photographe sportif. Il plonge son objectif dans le quotidien banal de la mythique grande boucle, entre camion-balai, supporters des bas-côtés, moments de repos du peloton, voitures suiveuses et de manière fugace quelques coureurs en action, dont Eddy… 

 

Jusqu’au  1erseptembre 2019. Payant. 

Palais des Beaux-Arts de Bruxelles - Bozar

Rue Ravenstein, 23

1000  Bruxelles -  Belgique

https://www.bozar.be/fr/activities/149475-jef-geys

 

 

Connivences et solitudes 

De l’Iran à l’Italie, de la Chine à l’Ethiopie (une de ses racines), la photographe Bethléem Dubois a questionné le rapport particulier entre le photographe et ses sujets. Entre connivences et rejets. Entre méfiance et abandon. Entre aussi deux solitudes, deux différences que peuvent tenailler  la curiosité, le voyeurisme, l’abandon et/ou la quête de soi. 

 

Jusqu’au 7 septembre. Gratuit.

Le Cercle Des Voyageurs

Rue Des Grands Carmes 18

1000 Bruxelles

https://www.lecercledesvoyageurs.com/mondocultures/agenda/detailevenement/760/-/connivences-et-solitudes

 

 

Portraits

Le photographe Bert Daenen a choisi son Tongres natal pour y accrocher pour l’été sa série de portraits de 2 mètres sur 3. Et pas n’importe où : dans la monumentale basilique, écrin parfait pour ces compositions qui tiennent du travail d’orfèvre quasi pictural. Ses modèles sont en effet rendus avec un cachet intemporel et au style inspiré de la peinture flamande d’antan. Chaque personnage évoque un sentiment et un récit personnel qui laissent libre cours à notre imagination pour ressentir le portrait et  tantôt la sérénité, la simplicité, tantôt le silence ou la douce ironie qu’il dégage. Une expo à méditer. 

 

Jusqu’au 10 septembre. Gratuit. 

Olv Basiliek Tongeren

Graanmarkt

3700 Tongres

http://moment.tongeren.be/

 

 

Rouge

Comme le fer, comme le combat social, comme le patrimoine délaissé après des décennies d’exploitations industrielles et métallurgiques (comme Cockerill) en Wallonie. Et leur impact sur des générations d’ouvriers et la population. Trois photographes – Jacques Donjean, Lucien Ronday et André Leclercq – se sont associés pour entrecroiser leurs regards d’artistes sur ces traces indélébiles laissées par l’intense activité technique et humaine. Mais aussi sur le statut de ce patrimoine… dans le Rouge.   

 

Jusqu’au 29 septembre 2019. Payant

Maison de la métallurgie et de l'industrie 
Boulevard Raymond-Poincaré 17 

4020 Liège ( Longdoz )

http://www.mmil.ulg.ac.be/activite/rouge-exposition-temporaire-photographique/