A la Photokina 2018, Sigma a lancé un nouveau zoom téléobjectif polyvalent : le SIGMA 60-600mm F4.5-6.3 DG OS HSM. Des zooms téléobjectif allant jusqu'à 600 mm existent depuis un certain temps, mais aucun d'entre eux ne commence à 60mm. Avec cette plage de zoom 10x, il s’agit peut-être du seul zoom téléobjectif dont vous pourriez avoir besoin.

 

Le SIGMA 60-600mm F4.5-6.3 DG OS HSM sait tout faire ou à-peu-près

 

Les objectifs de la série Sport, comparés à ceux de la série Contemporaine, sont plus gros, plus lourds, plus solides et optiquement meilleurs. Celui-ci ne compte pas moins de 25 lentilles réparties en 19 groupes. Selon Sigma, la stabilisation de l’image est désormais « intelligente», ce qui devrait permettre d’obtenir environ quatre stops, Le gros avantage de cette immense plage de zoom 10x est que vous devrez changer d'objectif beaucoup moins souvent.

 sigma-60-600mm-f4-5-6-3-dg-os-hsm-sport

Si vous photographiez avec un zoom plus courant de 150-600 mm, vous avez toujours besoin d'un 70-200 mm pour combler l'écart entre votre zoom téléobjectif et un zoom standard. Cela garantit également que vous pouvez effectuer un zoom arrière facilement si votre sujet se rapproche soudainement beaucoup plus près que prévu. Pensez, par exemple, à un éléphant qui charge soudainement votre voiture de safari pour montrer sa domination. Au lieu de plonger (pour attraper votre 70-200mm bien sûr), vous pouvez maintenant faire un zoom arrière, et vous avez une photo que d'autres n'auraient peut-être pas pu obtenir.

 

Catégorie poids lourd

Le HSM HSM SIGMA 60-600 mm F4.5-6.3 DG est un grand garçon, bien que Sigma ait tout mis en œuvre pour limiter son poids. Par exemple, certaines parties de la lentille et du pare-soleil sont en plastique renforcé de carbone et la totalité du tube intérieur en TSC (Thermally Stable Composite). Toute la partie arrière est en alliage de magnésium, de même que la base du trépied. La monture est en bronze. Il pèse quand même 2.700 grammes.

L’objectif est doté de joints autour de toutes les pièces mobiles pour le rendre résistant aux intempéries, la lentille frontale est recouverte d'un revêtement censé repousser l'humidité, la saleté et la graisse. La course pour l’ensemble de la plage de zooming est d’environ 100 degrés et elle tourne doucement mais fermement. Vous sentez que vous déplacez vraiment quelque chose. La bague de zoom est verrouillable dans la position la plus courte. La bague arrière sert à la mise au point et elle tourne également facilement.

L'objectif comporte quatre commutateurs pour la mise au point, la focale, la stabilisation d'image et deux modes personnalisés. Vous pouvez programmer ces deux paramètres personnalisés avec le dock USB de Sigma. Le commutateur pour la mise au point automatique vous permet de choisir entre uniquement AF, seulement MF ou une combinaison des deux : MO.

Bien entendu, le collier du trépied tourne et clique tous les 90 degrés. La base du trépied est interchangeable et présente un profil Arca Swiss. Un diaphragme à neuf lamelles arrondies assure un beau bokeh.

 sigma-60-600mm-f4-5-6-3-dg-os-hsm-sport

Une faible distorsion et des plans serrés

La qualité d'image est très bonne, la distorsion faible. Elle va de la forme de tonneau à 60 mm en passant par le neutre entre 100 et 200 mm et légèrement en forme de coussin à 600 mm.

Ce qui ressort du cahier des charges, c'est que la distance de réglage la plus courte n'est pas constante. Il varie de 60cm à 260cm. Le plus fort grossissement possible est de 1:3,3 et vous ne l'obtenez pas à 60 ou à 600 mm, mais à 200 mm. La profondeur de champs est bien sûr très faible à cette distance.

Le SIGMA HSM SIGMA 60-600 mm F4.5-6.3 DG n’est pas un objectif macro mais vous donne la possibilité de faire des gros plans serrés.

 

Une très belle qualité d'images

La qualité d’image du SIGMA 60-600 mm F4.5-6.3 DG OS HSM est, tout simplement, bonne. La netteté centrale est raisonnable à pleine ouverture, et en fermant de deux diaphragmes, elle est encore meilleure. Nous avons testé l’objectif sur l’EOS 5Ds R de Canon qui ne laisse rien passer avec son capteur de 50 mégapixels. Les coins sont quelque peu en retrait par rapport au centre aux focales les plus courtes. Aux focales les plus longues, et c'est pour cette raison que vous achetez principalement un objectif de ce type, l'objectif est plus uniforme et la qualité est vraiment bonne. A la focale la plus longue, la différence entre les coins et le centre est également faible, mais la netteté maximale diminue légèrement ce qui n'est pas inhabituel pour les zooms de telle amplitude.

 Le SIGMA 60-500 mm F4.5-6.3 DG OS HSM dispose également d’un système de stabilisation de l’image quasi indispensable avec une telle focale. La stabilisation optique (OS) du Sigma vous fait bénéficier d’un gain de quatre stops. Sur l'objectif, un commutateur permet de choisir entre trois modes de stabilisation d’image : désactivé, 1 et 2 (standard et filé)

Le SIGMA 60-600 mm F4.5-6.3 DG OS peut également être combiné avec les télé convertisseurs 1.4 et 2.0 de Sigma, les TC-1401 et TC-2001. Même avec les meilleurs systèmes AF toutefois, vous perdrez la mise au point automatique à partir de 300mm.

Il est disponible en version Canon, Nikon et Sigma et peut également être utilisé avec le Sigma MC11 sur les appareils photo Sony dotés de monture E ou FE. Et si vous changez de système, vous pouvez changer de baïonnette via le service Sigma.

Une extension de garantie à 3 ans est gratuite pour peu que vous vous enregistriez sur le site Sigma.

 sigma-60-600mm-f4-5-6-3-dg-os-hsm-sport

N’hésitez pas à passer pour le voir et l’essayer dans un de nos magasins, et ceci,  à votre meilleure convenance.

 

SIGMA 60-600 mm F4.5-6.3 DG OS pour Canon

SIGMA 60-600 mm F4.5-6.3 DG OS pour Nikon